À la découverte de l’art de demain – Festival des Pléïades

Dans la production de cette vidéo, réalisée en Novembre 2019 avec deux autres personnes . J’étais personnellement chargée de la prise de son lors du tournage, ainsi que du montage vidéo.

 

L’objectif était de réaliser une vidéo, à destination de la plateforme Youtube, de trois minutes maximum sur un sujet libre. Nous devions tout de même respecter une certaine rigueur et qualité au niveau du son et de l’image.

 

Nous avons donc choisi le thème des Pléïades de Saint-Étienne. Il s’agit d’un festival d’arts numériques se déroulant dans les rues et les commerces de la ville. Ce festival présente des œuvres numériques diurnes ou nocturnes, aussi étonnantes les unes que les autres. En effet, nombres de ces œuvres étaient interactives et mêlaient art sonore et visuel afin de délivrer un spectacle unique.

La réalisation

À travers cette vidéo, notre intention était de faire découvrir ce festival peu commun et peu connu, étant donné qu’il s’agissait de la première édition.

Notre objectif était de réaliser une sorte de très petit reportage. Mais restreintes par les trois minutes, nous avons choisi de présenter seulement quelques unes de ces œuvres. Vous pouvez à votre tour les découvrir dans la vidéo ci-contre ou grâce au programme disponible en cliquant sur l’image ci-dessus.

Tournage et production

Pour cette vidéo, nous avons dû préparer le tournage à l’avance, d’une part pour prévoir le matériel et d’autre part, pour la partie réalisation.
Afin de nous organiser au mieux, nous nous sommes réparties des rôles lors du tournage. J’étais personnellement chargée de la prise de son, que nous avons réalisé avec un micro filaire et un Tascam. Nous avons fait ce choix afin d’assurer une très bonne qualité sonore.

Concernant le montage, j’y ai beaucoup participé. Le défi se trouvait surtout dans le fait de respecter les trois minutes. En effet, nous voulions montrer beaucoup de belles représentations que nous avions vu et avons dû faire beaucoup de choix.
Nous souhaitions également trouver un rythme dans le montage. J’ai pour cela créé les transitions visuelles entre les différentes œuvres présentées dans la vidéo.

Retour sur expérience

C’est un travail que j’ai beaucoup apprécié. Car même s’il est universitaire, nous avons décidé de le réaliser de manière professionnelle. C’est à dire de manière à ce que l’événement puisse partager cette vidéo pour en parler par exemple.