Livret d’exposition pour un musée fictif ; le M3B

Ce livret fictif a été réalisé en janvier 2020, en collaboration avec deux autres personnes. Le but était de réaliser un document print sur un sujet libre, qui respecte une certaine qualité vis-à-vis du design graphique.

Nous avons choisi d’imaginer un musée et de réaliser un livret informatif sur une exposition temporaire. L’exposition représente une rétrospective de l’artiste japonais Takashi Murakami. Nous l’avons choisi, car cet artiste au style excentrique produit des œuvres très colorées.

Réalisation

Pour la première de couverture, nous avons souhaité mettre en avant une des œuvres les plus connues de M. Murakami. Pour ce faire, nous avons créé un masque sur certaines zones de la couverture, notamment sur le titre.
Le but était d’avoir une couverture assez sobre, mais reflétant tout de même le style artistique de Takashi Murakami.

Nous avons également dû réaliser la charte graphique que devraient respecter les prochains livrets du musée. Celle-ci reprend plusieurs éléments tels que le logo, la typographie, les couleurs à utiliser ainsi que certaines règles éditoriales.

Le fait de n’être que trois sur ce travail m’a permis de toucher à tout et voir toutes les facettes du développement d’un livret d’exposition tel que celui-ci. J’ai pu, plus particulièrement, participer à la confection de la première de couverture, à l’élaboration de la charte graphique, ainsi qu’à la mise en page du document.

Retour sur expérience

Dans ce projet, j’ai particulièrement apprécié le fait de pouvoir prendre le sujet de notre choix et de tout imaginer.
Mais même si cela était fictif, nous devions tout de même respecter certaines contraintes, comme si nous devions répondre à une commande. En effet, nous avons dressé le cahier des charges ainsi que la charte graphique sur lesquels tout notre travail s’est construit.

Finalement, nous étions en situation comme si nous devions livrer un projet à un commanditaire pour une date précise.