Vidéo promotion – Licence Professionnelle Métiers du Commerce International (UJM)

Cette vidéo a été réalisée en début d’année 2020. C’est l’IRAM Factory, missionnée par l’UJM de Saint-Étienne, qui m’a employé pour ce travail.  L’objectif de cette vidéo est de mettre en avant la licence professionnelle métiers du commerce international de Saint-Étienne. Elle est adressée, en premier lieu, aux potentiels futurs étudiants et en deuxième lieu, aux chefs d’entreprise susceptibles de prendre des étudiants de cette formation en alternance. Afin que ces derniers la visionnent, cette vidéo a pour vocation d’être diffusée sur Youtube et Linkedin.

 

Réalisation

Il était demandé dans la commande de filmer la remise de diplôme de la formation, afin de s’en servir comme base pour la vidéo. Pour ce faire, j’ai donc réalisé de petites interviews des acteurs de la licence durant cet événement. L’objectif était de mettre en avant l’avis des étudiants et des chefs d’entreprise. En effet, ce sont les mieux placés afin de parler de leur expérience vis à vis de cette formation.
Les responsables de la licence ont également été interviewés. Cela m’a permis de recueillir davantage d’informations pour la construction de la vidéo.

Côté montage, la production se divise en trois parties. La première partie fait office d’introduction et présente brièvement la formation. Ici, nous retrouvons seulement du texte. Afin d’animer ce dernier, je me suis servie d’After Effects, alors que le reste de la vidéo a été montée sur le logiciel Premiere Pro.
La deuxième partie concerne les chefs d’entreprise. On y apprend l’intérêt qu’ils ont à travailler avec ces étudiants. Enfin, la troisième partie est la plus longue. Ici, les étudiants parlent de leur ressenti et des aspects les plus marquants de la formation.

Retour sur expérience

Cette mission m’a demandé une certaine adaptation. En effet, des changements ont dû être effectués par rapport à la commande de départ. Notamment la durée de la vidéo. Initialement, cette dernière avait été fixée à une minute trente. Cependant, cela était trop court et il n’était pas possible de retranscrire la quantité d’information demandée sans que la forme ne soit altérée. Pour cela, la durée a été allongée

Globalement, ce fût une bonne expérience. Cela m’a permis de faire face à une réelle situation professionnelle. J’ai du fournir un produit fini est prêt à être diffusé, ce qui est motivant.